l’histoire de Zoé

Ma fille Zoé a été secouée par l’assistante maternelle agréee qui la gardait. Le 2/02/2012 notre vie a basculé à jamais…j’ai reçu un appel de la nourrice à l’école où je travaillais…disant que les pompiers étaient chez elle car Zoé n’était pas bien… En effet, lorsque je suis arrivée chez elle, j’ai vu mon bébé nu, allongé sur le canapé, inerte…je pensais qu’elle était morte. Les équipes du Samu puis du SMUR pédiatrique de Lille sont intervenus pendant plusieurs heures…Zoé faisait des crises d’épillepsie, respirait difficilement, c’était très difficile de la perfuser…(on a dû perforer son os …). J’étais effondrée, ailleurs…la nourrice n’expliquait pas ce qu’il s’était passé. Ma fille a été transportée en urgence au CH de Valenciennes pour effectuer un scanner…verdict : ma fille a une importante hémorragie cérébrale c’est très grave et elle est transférée à Lille. Elle est dans le coma, son pronostic vital est engagé…nous n’en savons pas plus….
Ce n’est que le lendemain que nous entendons les médecins prononcer le « syndrome du bébé secoué »…nous sommes abattus, le ciel nous tombe sur la tête…
Les médecins nous disent qu’ils ne savent pas si notre fille va survivre, et si c’est le cas…elle aura de graves séquelles…

Notre fille a passé 3 semaines dans le coma artificiel, a subi durant ce temps 3 opérations car l’hémorragie était trop importante…(2 ponctions + mise en place d’une dérivation pour permettre au sang de s’écouler ), elle était sous assistance respiratoire , intubée, perfusée, elle a eu une infection au niveau de son cathéter….

Puis les médecins ont décidé de la réveiller…mais nous ont parlé de soins palliatifs au cas où ses crises d’épillepsie ne cesseraient, signe d’un cerveau trop en souffrance…
Zoé s’est réveillée aveugle ( hémorragie rétinienne importante dans les cas de bébé secoué), elle ne bougeait plus le bras droit, n’avait plus de maintien de tête et était douloureuse…
Et ce fût le début de sa 2ème vie : un parcours semé de difficultés, de douleurs, une vie de lutte quotidienne, de séances de rééducation intensive quotidienne alors qu’à cet âge la vie d’un bébé c’est jouer, découvrir le monde qui l’entoure, s’amuser…MAIS ce fût le commencement d’une vie pleine d’amour, de petits bonheurs, de fierté, de rencontres formidables, de générosité, de partage…

Autism'harmonie |
Essaiecolemc31 |
Séjour à la Ferme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aa lr
| Arnaquesanti
| Action Droits des Musulmans